Des panneaux solaires photovoltaïques comme une évidence.

Autant, inventer sa vie peut parfois être compliqué et représenter une vraie aventure, autant investir dans des panneaux solaires photovoltaïques a été une évidence pour nous. Après la maison bois, le chauffage par la géothermie, la création d’une grande citerne, c’est l’aboutissement de notre idéal pour notre habitation.


Même si cela était évident, cela ne s’est pas fait tout seul. Fin août, permis de construire en poche, tout commence par la panneautage réglementaire.

 

Plutôt que de mettre ces panneaux sur notre maison, nous préférons les mettre sur notre garage. Mais comme il n’existe pas encore, je vais le construire. Il sera là, en haut de notre pré, à une trentaine de mètres de la maison. 

Creusement des fondations.

Maçonnerie sur les fondations en béton armé (8 m3 de béton).

Renforcement de la structure par des poteaux raidisseurs et un chaînage sur les murs. Le pick up est mis à rude épreuve car c’est lui qui transporte les matériaux, me sert pour remplir la bétonnière.

Coté extérieur, un enduit hydrofugé vient sur le mur. L’intérieur acceuille un hérisson sur lequel sera posé un traillis soudé et une chappe de 12 cm d’épaisseur sera coulée.

 

En attendant l’ossature bois, je m’occupe de la tranchée qui doit rejoindre la maison.

 

Le mur servira de base aux panneaux de bois de l’ossature qui supportera la charpente. 

La charpente est dimmensionnée en fonction des panneaux solaires. La pente est orientée plein sud, à 30°. 

Cela commence à ressembler à un batiment non?

Puis, c’est le speed qui commence. On est sous la menace d’un changement de réglementation qui peut survenir à tout moment. Je tiens à ce que les travaux soient finis avant la fin de l’année pour parer à tout changement de réglementation. 

Malgré le mauvais temps, l’équipe de l’entreprise fait un boulot ingras et très pénible.

Malgré le froid, suivi de pluie, ils tiennent les délais et posent les bacs aciers puis les platines qui serviront à acceuilir les panneaux en deux jours.

Il en faudra 2 de plus pour poser les panneaux dans des conditions défavorables. Il y en a en tout 45 pour 65 m2 de toiture.

Pendant ce temps, l’électricien pose les deux onduleurs. Deux bêtes dernier cri de chez SMA (modèle 4000).

Il reste à passer les 80 m de gros câble de 2 X 50 mm 2. Là encore, grosse galère. Si un jour vous avez à passer deux gros cables dans la même gaine, sortez tout avant de commencer. Vous gagnerez beaucoup de temps… M’enfin, ça y est, ce matin, une société sous traitante d’EDF est venue poser les compteurs. Nous sommes enfin producteurs d’électricité. Nous avons produit nos premiers kW (20 au total cet aprem).

Un grand merci au forum sur le photovoltaïque sans lequel je n’aurai pas pu créer avec autant de facilité l’entreprise qui va me permettre d’exploiter cette centrale électrique, à tous ceux qui sont venus bosser sur le chantier.

Depuis le début du chantier, je n’ai pas fait grand chose d’autre. Je tiens à m’excuser ici de ne pas avoir pu m’occuper plus de tous ceux qui m’ont sollicité durant cette période. Ils sont nombreux, mai je n’ai vraiment pas eu de temps à leur consacrer.

Il me reste encore à finir le garage (60 m2 de toiture bois à poser), à mettre les portes, les fenêtres, le bardage… Un peu d’élec et de plomberie et nous aurons en plus un endroit pour rentrer notre cellule et nos voitures.

Faute de temps, je n’ai pas beaucoup posté ces derniers temps… J’en profite donc pour vous donner quelques nouvelles. Depuis la capture de LA grosse truite, les choses ne sont plus vraiment pareil coté pêche… Du coup, ce printemps, je n’y suis pas allé beaucoup. Juste un peu, histoire de voir quelques beaux ombres.

Ou de me bruler un peu les rétines avec des truites de toute beauté.

 

Il y a eu aussi une belle virée sur la BRA avec Stef@. Eau basse et chaude mais de super poissons.

Le début de l’été aura été aussi la délivrance coté truffe. Depuis longtemps, je cherchais du terrain pour planter de nouveaux arbres. Mais avant de pouvoir acheter du terrain, il faut attendre deux longs mois lors desquels la SAFER peut préempter à tout moment. J’ai passé trois mois dans l’état d’un ado qui attend ses 18 ans, fébrile et impatient à l’idée de posséder un jour ces 6 nouveaux hectares et demi…

Et début juillet, je me suis retrouvé copropriétaire de nouvelles friches que j’ai mis trois journées entières à nettoyer à la tronçonneuse et au gyroboryeur…

 

 Dans 10 ans peut-être viendrais je caver dans ces prés?

 En attendant, pour m’occuper, il y a eu le jardin et quelques belles sorties au champignons…

 

Le temps des cerises passe si vite. 

 

Puis ce fut le temps des vacances familliales qui ont débuté à Prague : 

– la cellule dans un camping.

– la ville si charmante

– son zoo très étendu

– un des nombreux chateaux de la Répubique Tchèque

Petit détour par l’Autriche histoire de montrer aux filles Vienne et ses merveilles.

Le quartier Undertwasser et son architecture déjantée.

 

Passage obligé sur l’Ybbs. 

Mais pas de pêche vacances en famille oblige. 

Cap sur la Slovénie avec la magnifique Socca.

J’ai eu la chance de voir des belles rivières dans ma vie, mais là, j’ai été bluffé par tant de beauté. 

J’ai même pu faire un coup du soir (merci chérie). 

Sont bonnes les gammares… 

Merci au pêcheur suédois qui a bien voulu immortalisé la scène.

Détour par la Croatie pour faire plaisir aux filles qui adorent se baigner. Mais les plages bondées, ce n’est vraiment pas notre truc.

Petit passage en Istrie, un des berceaux de la truffe blanche d’Italie. 

Couché de soleil sur l’Adriatique.

Retour par Venise.

Cet automne, j’ai fait quelques sorties à l’ombre mais à l’arrache à cause du chantier. Lors de ma dernière sortie, j’ai pris un très beau poisson mais j’ai bien failli me noyer à cause d’un lâcher de barrage.

Voici la dernière photo de mon EOS 300D. L’eau ne peut pas être plus à ras de mon wadder. Lorsque je vois cette image dans son viseur, il est urgent de partir. L’appareil a déjà pris l’eau. Son compteur va s’arrêter pour toujours à 23293 photos. C’est fou comme il me manque. 

J’aurai quand même le temps d’aller faire quelques sorties truffes pour le plus grand plaisir de mon chien.

L’aventure ne s’arrête pas là, je me lance encore dans un truc de ouf. 24 mois de tournage prévus si tout va bien…

Vivre sa vie, c’est bien. L’inventer, c’est encore mieux. Wink

Fred

 

19 commentaires.

  1. Salut Fred, en faite lorsque tu revends ton électricité à EDF c’est pour financer les prochains tournages et autre partie de pêche à l’autre bout du monde, non!
    Bon courage pour la suite de tes travaux.
    Pour ton garage, vu que tu terrain pourquoi tu ne ferais pas un puits canadien, histoire d’avoir quelques degrés supplémentaire dans cette pièce.
    Ps c’est drôle un de mes meilleurs ami est prof est il est toujours à la pêche, c’est quand que vous bosser les gars. Lol
    A+ Fabien

  2. Toujours à fond , ça je connais !
    Mais prendre le recul et un peu de temps pour raconter et faire partager : ça , j’admire .
    Bonne année 2010 et j’espère qu’on se croisera une autre fois sur la Dordogne ;
    François

  3. Salut Fred,
    Ben voilà une année bien occupée…. Je me demande comment tu trouve le temps d’aller à la pêche !! :o))

  4. J’étais prés faire à montrer cette superbe page à Laurence quand tout d’un coup je me suis dis que j’allais faire une connerie. Elle m’aurais traiter de gros glandeur LOL
    Aller dernier petit coup et on attaque les choses serieuses …
    stef@

  5. Un beau retour sur cette année ecoulé …pourvu que celle qui arrive soit encore plus riche …Merci pour cette invitation à regarder le temps qui passe

  6. slt fred ,
    fait gaffe a ton coeur quand même sa serait con de peter une pile avant l heure 🙂
    tu peus nous en dire plus sur les 24 mois de tournage ,sur la pêche ou bien ?
    bonne continuation

  7. Bonjour Fred
    Aller aux bouts de ses envies c’est vraiment le top. Une année bien remplie. L’aventure du photovoltaïque me tente également (pour la géothermie c’est fait également) mais bon je suis un peu au nord…Change rien pour 2010. Bonne année.

  8. Salut Fred,
    Merci pour ce partage qui laisse rêveur la personne au revenu modeste que je suis. Aaaah être propriétaire, d’une maison, d’un terrain, d’une truffière puis de deux, puis faire un pied de nez à l’hydroélectricité.Tu gères! La classe.
    Je garde une petite minute de silence pour le 300D. Je me disais que sortir son reflex au milieu de le Dordogne c’était aussi un truc de fou…heureusement pour toi, c’est la seule chose qui soit tombé à l’eau 😉
    Bon courage pour la suite et merci pour le lien.
    A+

  9. Tu dis avoir créé une société pour produire et revendre de l’électricité…
    Je serais très intéressé, pourrais tu me donner plus de précision?
    Merci

  10. les chats ont neuf vies à la suite, Fred vit les 9 en même temps… et moi qui ait l’impression d’être débordé !

  11. Il y a quelques jours je me disais que tes apparitions étaient rares….Change rien a ton style de vie, c’est bon c’est bio c’est Fly only…

  12. Beau projet abouti Fred.
    Tu dis que tu as créé une société pour la production d’elec.
    Tu la revend à EDF ? Connais tu Enercoop ?

Les commentaires sont fermés.