Jour de paye.

En d’autres temps en ces lieux, j’aurais passé la journée dans la voiture à chercher les gobages. Mais depuis cette année, quoi qu’il arrive, durant des journées entières, je pêche au streamer. Et à vrai dire, pour ne pas attraper grand chose. Mais durant toutes ces longues heures à tirer de la soie j’engrengeais de l’expérience. Et hier, c’était le jour de la paye…

En effet, depuis le début de saison, je multiplie les tentatives en première catégorie avec quelques touches mais rien d’extraordinaire. Puis depuis l’ouverture, le premier mai, je multiplie les sorties sur la Dordogne.

Le streamer sur des grandes rivières comme la Dordogne est surement le plus sûr moyen de faire de gros poissons régulièrement. Encore faillait-il le démontrer. Car à part un poisson de 50 pris pour l’ouverture et quelques ragougnes, les trophées n’étaient pas au rendez vous.

La partie de pêche d’hier commençait comme les autres avec de petits poissons. C’est dingue la voracité des truites lorsqu’elles chassent.

Puis une deuxième plus grosse est venue honorer mon stream sur une animation légèrement différente. Et si c’était ça la solution?

Poissons sauvages certes mais pas monstrueux. Jusqu’à la touche suivante.

Au beau milieu d’un poste à ombre, derrière un herbier, un arrêt comme si j’étais accroché. Puis une tâche blanche qui barre le courant : la gueule entre ouverte…

Un combat tout en puissance mais qui ne m’a jamais mis en difficulté et pour tout dire, décevant. Mais quel poisson. Par chance des vacanciers anglais garés non loin avait un mètre dans leur camping car et ils ont pu mesurer cette truite à 26 inches (soit 66 cm). Une nouvelle fois, je passe la barre des 65 cm.

Ce poisson ressemble d’ailleurs à celui de l’an dernier. Tout en gueule, le nez tordu et déformé par les ans. En revanche, son corps est mieux proportionné. Elle ressemble aux truites de nouvelle-zélande ou de patagonie.

Je suis vraiment gâté ou récompensé pour tous mes efforts. D’autant plus que quelques minutes plus tard, je toucherais plusieurs poissons eux aussi tout aussi exceptionnels. Plusieurs truites magnifiques et un saumon de 75 cm qui m’a mis la misère durant de longues minutes avant de me casser alors que je l’observais dans 20 cm d’eau au bord.

Le bilan de la journée est monstrueux : des poissons de fou, une canne cassée, une soie pelée sur plusieurs dizaines de centimètres, des doigts coupés…

Des joies, des déceptions, du sang : la pêche, c’est bien la vraie vie. La Belle est comme une jolie femme. Lorsqu’elle ne veut pas, c’est vraiment non pendant des semaines entières parfois. Mais lorsqu’elle se livre, c’est sauvage et fabuleux.

Fred

PS : il s’avère que la grosse truite de cet article a été retrouvée morte par Jean-Luc le lendemain. Et ce, malgré toutes les précautions prises lors du combat, des prises de vues et de la remise à l’eau. Cela montre que notre activité n’est pas sans impact sur la survie des poissons. En l’occurrence ici, ce poisson avait engamé profondément le streamer et l’hameçon s’est planté dans un arc branchial ce qui a provoqué une hémorragie. Je savais dès que j’ai retiré l’hameçon que ce poisson risquait de succomber mais je l’ai tout de même relâché.

Cette fin tragique m’attriste mais je continuerai à pêcher à la mouche car c’est la technique qui permet de relâcher le poisson dans les meilleures conditions qui soient.

Alors adieu grand poisson, pardonne moi de t’avoir ôté la vie. Tu resteras à jamais une Reine de la Dordogne.

29 commentaires.

  1. Salut Fred!

    Je comprends ton désarroi mais… ça arrive! J’ai eu la même expérience avec un beau taîmen une fois et combien d’autres fois dont je n’ai rien su???
    Mais bon, faut regarder en face le moment fabuleux qui s’est offert à toi et la fin pas si tragite qu’a été la sienne finalement… Elle a dû avoir une belle longue vie comme peu de truites en ont par chez nous!

    Félicitations, et faute à pas de chance.

  2. Une truite d’anthologie!!!bravo pour ce coup de ligne d’exception ;o))

    La Dordogne te révèlera encore de plus grands secrets car je pense que tu as pris le bon chemin ;o))…les 66 cm seront battus j’en suis sûr!!!

    Dommage que ce foutu hameçon se soit mal piqué, en tout cas tu lui as rendu un très bel hommage.Elle aura eu une sacré vie celle là quand même!!!

    @ bientôt dans le 64.

  3. Salut,Fred
    La tristesse nous a tous un peu envahis,mais comme citer a travers les commentaires notre technique et la moins mortel, a comparer d’une cuillière , d’un rapala ou d’un vairon manié et de leurs hameçon triple qui font des ravages pendant toute une année.Nous on limite la casse et on essaye juste de rééquilibré un peu les choses.

    Faire du 100% n’est pas envisageable entre 30%, 10% ou 2% je crois que le choix et simple et vite fait.

    Quand on te connais un peu, moi je dit qu’elle a eu de la chance de rendre son dernier soupir en ta compagnie. Le maître, the boss pour citer Matt, lui a certainement rendu son plus belle homage.

    1000 de sauver pour 1 de morte là c’st plus que du respect. Chapeau Mr Fred je dit, Moi…

    Amitié Sagefly

    David

  4. Bonjour,

    non Philippe, le bas de ligne n’est pas plongeant. C’est juste un mètre de monofilament (40 cm de 40 centièmes et 60 cm de pointe).

    Fred

  5. Bravo et bravo ,moi qui ne connait pas grand chose à la pêche au stream , ça me donne envie.
    en dehors de la soie le bas de ligne est- il plongeant
    merci
    A+ PG

  6. Du délire.
    C’est tout simplement du délire cette journée. Arriver a un tel niveaux doit demander de longue année d’expérience de temps et de recherche. Etre gratifié de tel prise et flirter avec un roi cela n’a rien d’un hasard. Le Grall se rapproche de plus en plus, mais la quette n’est qu’a son début.

    Cash, prendre du cash un jour, voilà se qui nous fait avancer, alors aquand la tirelire…

    Amitié David

  7. ‘tin que c’est beau !!!!
    Une ‘tin de journée de rêve !!!!!
    Big ovation !

  8. Bon alors maintenant ça suffit Fred !
    Je vous demande de vous arrêter !
    Comment je fais pour dormir moi après ça ? je m’étais encore pas remis de celle de l’année dernière et… paf !

    Encore une fois bravo…

    a +

    Olivier

  9. Salut Fabien,
    non, en ce moment, les postes à truites sont bien différents des postes à brochet. Du coup, je ne me faits pas couper. Les truites sont dans les courants et les brochets (peu actifs) sont dans les calmes.
    Suffit juste de mettre un avançon lorsqu’on arrive dans un calme.

    Fred

  10. Le sous l’eau c’est vraiment bien, y’a pas à chier!
    Bravo Fred encore une fois on voit qui est le patron.
    Fab

  11. Wouah, impressionnant ce défilé de photos! va y a voir du monde sur la Dordogne ;o)
    Bonne suite pour ton apprentissage du streamer, si on peut dire apprentissage…

    a+ Gurvan

  12. salut fred,un grand respect envers le pecheur et l homme que tu es…felicitations pour ces belles prises,et pour cette peche hors du commun,que tu nous fait partager sur ton blog….je suis admiratif,car moi je n ai pas encore depassé la barre des 65cm,je suis bloqué a 64cm depuis un moment…..a+ stream.

  13. waouh waouh waouh ! quels poissons.

    Alors la chapeau Frad.

    Par contre Fred quelle horreur sur la derniere photo il ne te reste que deux doigts a la main droite !

    pesc

  14. Hello Fred, tu semble avoir trouvé le truc qui marche fort dans ta région. Tu ne te fais pas trop couper par les brochets en pêchant aux Stream.
    Superbes truites, les perches et autres carnassiers ont intérêt a bien se tenir cette année en Dordogne.

    Bonne continuation a l’équipe de choc.

    A+ Fabien

  15. Excellent moment de partage ! Une journée de pêche comme j’aimerai en vivre.
    Merci Fred et tes photos sont magnifique…

  16. Quelle partie de pêche de fou, comme on en a une tous les 10 ans !!

    Quand ça veut rigoler ça fait oublier toutes les journées de galère ou de disette !

    Bravo

  17. C’est juste que cela fait rêver!
    Superbe et Bravo!!
    @+
    kiki

  18. Salut Fred,

    Avec tes news, tu me fais rêver et surtout espérer pour mes futures sorties sur la Belle quand je descends voir ma grand-mère en corrèze (et surtout la Dordogne !!!). Je t’ai déjà croisé déjà plusieurs fois sur la Belle, tel un héron guettant sa proie au nokill, sans jamais oser te déranger.
    J’espère que j’aurais une autre occasion une prochaine fois…

    Laurent

  19. Salut Fred!
    Alors là, bravo!!!
    Fabuleux jour de pêche!!! y en a qui pour moins que ça arrêteraient leurs carrières… lol
    Sur la dernière photo, elle a une gueule d’enfer! magnifique! exceptionnel!
    La Belle t’a bien récompensé… quelle rivière…
    nous allons très bientôt lui rendre une visite de courtoisie avec la team Gobages toulouse… je n’en demande pas tant!
    A très bientôt, bravo encore
    Stéphan SPent82

  20. ça, c’était pas une journée de merde ! Les fish sont magnifiques, ça commence à payer ! Quelles étaient les conditions de pêche pour faire une si belle sortie ?

  21. Salut Fred,
    Bien bel article, agrémenté de jolies tofs … des poissons vraiment superbe, le rêve…
    Bravo pour cette belle quête.

  22. Salut Fred,
    Que de magnifiques poissons !!
    Merci pour le partage et bonne continuation.

  23. salut fred , comme deja dit sur le forum
    spendide truite et sacree journee
    cela est bien mérite bravo encore
    et belle photo en plus
    @bientôt ;o)

  24. salut Fred
    Bravo , vraiment
    la belle te rend dans une juste mesure ,la passion que tu lui voue
    tu le mérite, tant tu la connais comme nul autre…
    des journée qui reste a vie dans le coeur et dans la tête des hommes !
    chapeau

Les commentaires sont fermés.