Les truites sauvages de juin…

Juin est un mois où les truites sont assez actives. Voici quelques photos des poissons sauvages qui sont repartis dans la rivière après la scéance photo pour leur plus grand plaisir (et le notre).

Truites de juin

"Assis sur mon rocher" est un commentaire qui revient souvent pour un pêcheur de truite. J’ai essayé d’appliquer à la lettre cette devise qu’on fait leur des pêcheurs de truites comme Christophe ou d’autres. Mais ce n’est pas simple lorsque passent les sulphures qui font gober les ombres.

Malgré tout, les gobages de bordure sont ceux qui offrent le plus de chance de succès pour croiser le chemin d’une truite sauvage.

Truites de juin

Celle là par exemple, prenait des mouches dans 30 cm d’eau. Un pêcheur non averti lui aurait marché dessus.

Truites de juin

J’en ai attrapé mal aux genoux. J’ai du m’approché d’elle très près pour bien la pêcher. Celà c’est fait à genou. Mais quelle récompense. Un poisson sauvage typique de la Dordogne.

Truites de juin

Juin est aussi le mois des copies du bac à corriger. Cette année, j’ai été particulièrement gaté. Près de 8 cm…

Truites de juin

Mais heureusement, il y a des coups du soir où les truites se mettent à table.

Truites de juin

Ce coup ci, il s’en ai fallu de peu que je ne rate les fourmis. Ces deux poissons gobaient comme des fous presque cote à cote.

Truites de juin

La robe de la première laisse penser à une hybride entre poisson sauvage et d’élevage. Mais avec le polymorphisme de cette espèce, on n’est jamais sûr de rien.

Truites de juin

Le phénotype de la deuxième est plus conforme à celui qu’on rencontre habituellement sur la Dordogne.

Truites de juin

Et puis, il y a eu ce coup du sort. Ce concours de circonstance qui fait parfois qu’on tutoie le bonheur absolu.

Truites de juin

Les détails de ce type de capture ne s’étalent pas sur internet. Ce sont des moments qu’on garde au fond de soi. Restent les photos du trophé.

Truites de juin

De toute façon, il fallait bien que cela m’arrive un jour. Les gens qui fréquentent souvent les berges d’un cours d’eau sont obligés un jour de croiser la route d’un beau poisson.

Pour moi ce fut au mois de juin. Un moment inoubliable partagé en compagnie de Matthias qui est l’auteur de la majorité des photos de ce sujet. Je l’en remercie.

Truites de juin

Et après l’avoir remise à l’eau, on est resté de longues minutes dans le noir à se parler, à savourer, à écouter le bruit de l’eau de cette rivière qu’on aime tant, ce son qui nous donne la force d’affronter la vie pour revivre des moments si intenses.

16 commentaires.

  1. Bravo (encore) pour ces belles images et la phylosophie du texte.
    J’ai été ravi d’apprendre que toi aussi tu étais prof. C’est tes élèves qui en ont de la chance. …

  2. magnifique prise je né que 12 ans et mon pere il est tr fort je ve etre com lui un jour I LOVE PECHE !!!

  3. super article et superbe photos !!
    Ta grosse truite est vraiment superbe… Une robe et une ligne parfaite !!

  4. En plus, il est modeste:
    « Les gens qui fréquentent souvent les berges d’un cours d’eau sont obligés un jour de croiser la route d’un beau poisson. »
    Bravo pour cette belle prise relachée. Ton plaisir (bonheur) est bien visible sur les photos.

  5. Très jolis poissons, très jolies photos. Avec les niveaux forts pour la saison ca devrait encore bien pecher pdt tout le mois de juillet, non ?
    De quoi s’amuser … 🙂

  6. et oui le proverbe se confirme
    : a bon pecheur ,beau poisson
    bravo a vous deux pour ces bons et beaux clichés (et oui des images comme ça sa ce savoure …….)
    a bientot
    Jef

  7. Là maintenant il faut arréter!! ….sinon,le niveau de population au metre carré de la corrèze va augmenter rapidement!! C’est vraiment bien de nous faire partager vos sorties les gars mais là je suis au bout du rouleau.. ,dommage que 600kms me sépare de ces endroits magiques .Putain se que je vous envie les mecs!! je ferai presque un ou deux procès à mes parents pour ne pas m’avoir fait naitre et grandir par chez vous!! c’est pô juste!! encore bravo à toi fred ,à toi aussi mat pour les photos..celà donne surement envie a beaucoup de personne de faire partie de votre «  »communauté » » (moi en premier)…a+

  8. Bravo les gars, à toi fred pour avoir leurré ces beaux poissons et à Matt pour les belles photos.
    Que cette rivière est magnifique…
    Bon courage pour les copies!!!

  9. Belle sortie , belles photos, beau récit, tout y est pour nous faite envie, merci pour ce reportage !!
    a+

  10. Encore bravo et maintenant à la rencontre d’une autre belle…
    Mardi, j’ai vu un thon en plein milieu qui a marsouiné une seule fois ; je pense à un saumon car si c’est une truite…
    Superbes photos et sacrés pêcheurs…

  11. super article Fred, Ton poisson trophé et vraiment d une rare beauté: proportionné et avec une robe parfaite.. Bravo pour ce recit et pour ces beaux instantx passés avec ta chère Dordogne. Bravo à Matt pour les tofs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *