Sulphures…

Certains prennent leur pied à pêcher l’eau rapide, d’autres les truites à vue, d’autres à faire le héron des heures pour attraper une truite de 3 kilos. Personnellement, mon régal est de pêcher les ombres lorsqu’ils sont sur les sulphures émergentes. Et dans ce cas précis, ils peuvent être très chiants.

Beaulieu sulphures

Après midi pêche hier, en compagnie de Matt dans la région de Beaulieu. Le temps est lourd à souhait, le village toujours aussi beau.

Beaulieu sulphures

Il faut bien la proximité de cette eau bouillonante pour nous rafraichir un peu.

Beaulieu sulphures

Nous pêchons le parcours nokill un peu en sèche mais surtout en nymphe. Nous toucherons quelques dizaines de poissons. Quelques truites, peu d’ombres et beaucoup de blancs.

Beaulieu sulphures

Mais le soir approchant, nous nous dirigeons nerveusement vers un grand lisse à la rencontre de ce qui nous fait peur en ce moment : les sulphures. A notre arrivée, la Dordogne ressemble à du champagne mais nous savons ce qui nous attend : une grosse galère.

Malgré des ronds incessants et à portée, nous n’arrivons pas à faire monter ces poissons hyper éduqués. Les sulphures éclosent à un rythme soutenu. Les poissons gobent et nous pestons.

Beaulieu sulphures

Matt décroche quand même un poisson, je fais un ombre de taille modeste sur 10 centième.

Il faut changer de tactique.

14 centième, avancer dans l’eau vers ce tourbillon régulier. Le poisson est monté à la rencontre de la mouche au premier passage. Le ferrage n’a pas posé de problèmes comme c’est souvent le cas avec les gros poissons. Et le pépère est apparu, puissant, noble et bleu.

Beaulieu sulphures

Un très gros ombre de la Dordogne. Un forty + comme ceux qu’on caresse dans ses plus beaux rêves.

Un rêve qui va regagner l’onde dans la fraicheur du soir.

Beaulieu sulphures

Relachez vos rêves. Ils sont si beaux.

Fred

6 commentaires.

  1. bravo fly pour ce recit et tes photos.
    toujours un plaisir.
    le bonjour a matt
    pesc

  2. vivement demain
    en esperant faire aussi bien mais j’en doute
    qui sait!!

  3. superbes poissons et aussi superbes photos …ici il va falloir attendre de nouveau qq jours pour pouvoir pêcher, suite aux orages l’eau et de nouveau marron…dommage car les conditions météo s’arrangent.Continue a nous montrer de belles images….a+

  4. Moi qui croyait que cette riviere était vide depuis notre passage…:o)
    Bien sympa ce récit et encore plus les photos qui l’accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *