Sortie pêche sous la pluie.

Quelques photos de ma sortie pêche d’aujourd’hui. Comme il a plu une bonne partie de la journée, la lumière n’y est pas.

Petite visite aux Tours de merle et au parcours nokill qui longe le site.

Photos d'une sortie en avril.

Avant d’arriver sur la Maronne, un petit coup sur la Dordogne pour constater que mes imitations de vers plaisent toujours autant aux vandoises.

Photos d'une sortie en avril.

Puis passons aux choses séreiuses : les truites de la maronne. Deux spécimens aux robes différentes. Certainement toutes les deux sauvages même si la première ressemble à une danoise avec ses gros points rouges. A noter que la taille moyenne des truites que je capture depuis que le secteur est un parcours de graciation ne cesse d’augmenter. C’est un des effets du nokill.

Photos d'une sortie en avril.

Photos d'une sortie en avril.

Ce site est majestueux mais dangereux. N’y allez jamais seul ou sans votre portable. Du fait d’un débit réservé ridicule, les algues brunes se développent sur les rochers qui sont HYPER glissants. Et comme si ça ne suffisait pas, ils sont très irréguliers, un vrai calevaire de marcher dans le lit ou le long de la Maronne. Mais c’est à ce prix que les truites se livrent.

Photos d'une sortie en avril.

Fred

5 commentaires.

  1. C’est vrai que ce coin glisse bien , j’ai en mémoire une mémorable gamelles ou je me suis retrouvé un peu  » sonné » avec ma canne qui avait disparue dans un courant et que je croyais casée…et puis cette douleur dans le poigner qui m’a rappeler la chute pendant quelques jours !
    Par contre quels souvenirs de ce cadre enchanteur. Vivement mai!

  2. Ton vers de terre est vraiment réaliste.Je ne suis vraiment pas étonné que les poissons s’y plantent dessus !

  3. slt
    ca me donne envie d’y retourner sur ce parcours, le cadre est somptueux! superbes les photos, kom dab!
    bye
    vince

  4. La lumiere differente donne de bien jolies images aussi… tu verrai le no kill d oloron c’est pareil: on ne prend plus ni Tocan ni truite en dessou de 28 -30 cm Comme quoi le no kill ça a du bon…

  5. « A noter que la taille moyenne des truites que je capture depuis que le secteur est un parcours de graciation ne cesse d’augmenter. »
    Comme quoi… J’aime bien ce genre de parcours. Tes photos me rappellent le Chapeauroux. Les truites sont encore très maigres dis donc. Vivement l’explosion du printemps. Aller, demain c’est mon tour: rivière d’Ain au programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.