De glace et de feu…

L’hiver est une saison qui donne l’occasion de connaitre le sens du mot contraste. Cette semaine aura été marquée par une offensive du froid et de la neige. Mais quoi de mieux pour se réchauffer que le bois? Faire du bois…

glace et feu...

Mercredi, dernier jour pour aller au brochet. Les conditions ne sont pas bonnes. Il a neigé la veille et il va falloir endurer le froid. Mais quand la passion est là, tout va.

glace et feu...

Sur la route, pas le temps de m’arrêter. Je shoote des arbres de la voiture.

glace et feu...

Mais ces stalactites sont trop belles. Je craque.

glace et feu...

Autre bloc de glace dans lequel il va bien falloir que je rentre : mes chaussures de wadding. Il faut être fous pour aller à la pêche dans ces conditions. C’est d’ailleurs ce qu’ont du se dire les brochets qui ont boudé nos mouches.

glace et feu...

Ce WE, j’ai du bois à faire. J’aime bien ça. La nature, un travail physique mais pas traitre. On se donne, ça crève mais c’est de la bonne fatigue.

glace et feu...

Mon travail est juste troublé par le vol lourd de mouches de la truffe qui éveillent ma curiosité et me rapellent qu’un jour peut-être elles viendront se poser au dessus d’une de mes truffes noires.

glace et feu...

glace et feu...

Bien à l’abris dans son enclos grillagé, ce petit chêne vert porte l’Espoir…

glace et feu...

Et puis, il y a le feu. Faire démarrer un feu avec du bois vert est un pari risqué. Ca se joue vraiment à peu de chose. Le feu démarre, dévore l’herbe et les feuilles sèches qu’on à mis pour le faire prendre puis retombe à un niveau critique. C’est là que tout se joue. S’il mord le petit bois c’est bon.

glace et feu...

Puis si la partie est gagnée, il se met à souffler comme une tornade dévorant tout sur son passage.

glace et feu...

La nuit tombe, les muscles chauds se glacent au contact des sous vétements mouillés par la sueur.

glace et feu...

La chaleur du feu les réchauffent. Les yeux dans le rouge des flammes et des braises, l’esprit s’égare… Il dessine soudain des formes imaginaires, fait naitre des pensées d’Homme. Pouvoir magique du feu.

glace et feu...

glace et feu...

glace et feu...

Il en est ainsi depuis 400.000 ans…

Fred

15 commentaires.

  1. Bravo pour ces magnifiques images.
    Continue de nous proposer de si belles choses.
    Je suis aussi comme toi adepte du cercle naturel de la nature : moi aussi je coupe du bois, je le brule et je replante; …

  2. tu est super!!! bravo tu as voiyager ou pour trouver toute ses belle photo vraiment bravo!!!

  3. la meteroid et l’steroid sons dens laspace c’est ds enorme boule de feu et de glace la meteorid la plus ennorme c’est eros l’asteroid de glace c’est eros la pus grosse du monde la planete la plus grosse du stistem solair c’est jupiter je connai toute les planete du monde je revien dres vous taper encore un texe qui parle de tornad des planet.bisous

  4. Salut Fred,
    Bravo encore pour ces magnifiques photos ! Et dire que j’ai un EOS350, équipé d’un 18/55 et que n’arrive encore pas à faire de macro satisfaisante !!! Grrrr, ce doit être le talent qui me manque.
    Bravo encore.
    Bruno

  5. Encore un nouveau sujet de clichés et des résultats magnifiques..!! bravo
    Tes images de mouches en macro sont superbe.. nouvel objectif..? ou toujours le 18/55.
    Matt

  6. Excellentes les photos du feu ! On dirait des peintures.
    Toujours cette imagination débordante, bravo !

  7. Quand le naturaliste devient esthéte… une confluence qui produit de jolis instantanés!…
    @+ Mous’

  8. Que dire!
    Encore , et encore de bien jolis clichés!
    Bravo!
    Mais ou s’arretera-t-il?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.