La folie Internet.

Tout le paradoxe d’Internet : le bien / le mal… Tout se mélange et bouleverse nos vies. Formidable espace de liberté et pire cauchemard.

10 commentaires.

  1. Pour la peche je suis pret a payer un DVD 30€ car « peu de vente », petit marché…mais les video amateurs n’ont rien de comparable avec une video style JMC nymphe a vue…
    Quant a l’industrie du cinema qui rentabilise largement son film en salle de cinema et qui te refont un gros benef sur les DVD…no comment..surtout qu’un cinema a 8€50…
    Pour l’industrie du disque c’est pire..qu’on nous parle des artistes c’est le clou du spectacle car un artiste gagne de l’argent avec ces disques c’est sur mais 95% vont aux majors et distributeurs qui font des marges plus que genereuse..un artiste gagne 50ct maximum (20ct en general c’est bien)par CD sur un cout de 20€ pour le consommateur…
    Si l’artiste touchait 5€ minimum la j’irais consommer et trouverais honteux de leur « voler » de l’argent…
    Un Cd coute (pour les majors) 200 000€ maximum, ils les vendent 20€ piece….donc assez vite rentabiliser…
    De plus les artistes ont des contrats avec les majors qui les payent pour produire X Cd donc peu importe combien l’artiste en vend il touche quand meme..bien sur si il n’en vend aucun il n’auras plus de contrats…

  2. Ben après Warner, les autres vont suivre.
    Les DRM vont progressivement disparaitre, l’industrie du disque aussi. On aura des artistes salariés de grosses boites internet qui nous pondront des tubes téléchargeables au milieu de pop up qui clignotent…

  3. Pour moi la bonne question c’est plus, la diffusion de ce clip sur la toile aura donné a combien de personne l’envie d’acheter l’album.
    Avant a la télé il y avait une emission qui s’apellait top 50 qui diffusait des clips, qu’on pouvait enregistrer via magnétoscope. combien cette émission a fait vendre de disques ?
    Aujourdhui on paye les taxes sur les supports d’enregistrement comme autrefois on payait les taxes sur les cassettes.
    JE crois qu’il faut surtout vivre avec son temps, et être trés vigilant a ne pas ce faire endormir par le discours des majors.
    Car dans l’histoire c’est pas forcément les artistes qui perdent le plus d’argent. Un artiste gagne de l’argent sur les concerts et trop peu sur les disques.
    En ce qui concerne le film de pêche je pense que la aussi il faut évoluer vivre avec son temps. Internet est a mon avis un bon vecteur d’auto production, les artistes devraient y trouver leur compte. Il existera toujours (heureusement ) des moyens de contourner les protections, il faut considérer ca comme un % de perte comme le viticulteur a de l’évaporation.
    La seule chose qu’on pourrait condamner ce sont les clubs mouches qui organisent des copies en groupe. Encore qu’il n’est pas interdit de preter un objet qu’on a acheté a un ami pour qu’il le regarde.

  4. Comme quoi, je pouvais être fier de mon message initial que je me suis torturé à faire le plus ambigu possible. LOL
    Je ne suis pas sûr que ce ne soit pas lié. La révolution numérique fait que tout le monde peut faire des films pour des couts de production dérisoires. Depuis 2001, et la catastrophe VU, tout est cassé. Le prix d’achat des programmes a chuté. Les chaines spécialisées ont vu leur budget divisé par des valeurs hallucinantes.
    Depuis le début de l’année, TPS et CanalSat ont fusionné, cela va entrainer plusieurs centaines de suppression d’emploi. Bref, le contexte n’est vraiment pas favorable…
    C’est la révolution numérique dont Internet fait intégralement partie. Les droits d’auteur n’ont plus la même valeur aujourd’hui. Est-ce un bien? Un mal?

  5. Comme quoi poser des questions n’apporte que des réponses. ;o)
    J’étais parti sur cette première idée mais comme j’en avais d’autres, je ne savais plus à laquelle m’en tenir.
    C’est légitime de se poser la question mais malheureusement c’est inéluctable.
    Je ne pense pas que ton manque de propositions vienne de là.
    Tu as fait que des reportages de grande qualité mais la réalité est là ; nous sommes en France.
    Tu serais sur un autre continent, je parie que tu ne dirais pas pareil.

  6. Ben Alex, tu fais ce que tu veux de tes mains. Le bien, le mal… Tout qui se mélange.
    Sinon, perso, je ne télécharge rien. J’ai pas encore franchi le pas. Un blocage. Ca me ferait chier de retrouver mes films qui sont actuellement en vente en DVD téléchargeables en P2P. Donc je ne le fais pas.
    Pour cette vidéo, elle est en streaming et j’ai acheté le disque. Bilan, Pink touchera un peu d’argent pour son boulot.

  7. Merci pour tes explications Fred. J’étais comme sussu. un peu de mal à décrypter. Mais bien d’accord avec toi finalement.
    Le clip est super chouet visuellement, le rythme est bon, que dis-je, le bit est bon, les paroles sont par contre plutôt légères : « just you and your hand tonight »…ouaip, pour monter des mouches alors !! lol !

  8. Entièrement d’accord avec toi Fly-only. La notion de vol a totalement disparu d’Internet. A 15 ans je me suis fait prendre à voler un cd que je ne pouvais pas m’offrir, j’ai eu la honte de ma vie, je n’ai plus jamais rien volé depuis en dur, mais je télécharge un max…..
    Je suis musicien et développeur, et je développe une protection anti-copie pour mes CD avec un logiciel cracké. Quel paradoxe……..
    Heureusement dans un mois je vais pécher dans la Loue, et là y a pas de paradoxe, comme sur la dordogne.
    Ciao et merci pour tes super vidéos.
    Alain

  9. Ma réfléxion porte sur le respect des droits d’auteur. Internet peut permettre de poster rapidement une vidéo de pêche mais permet aussi très facilement de pirater une vidéo de clip qui a demandé un boulot énorme et qui peut faire vivre des artistes (dont Pink qui a fait cette chanson sur laquelle je kif).
    Toute l’industrie de l’audio visuel s’en trouve boulversée. Par exemple, si je n’ai pas bcp de propositions pour faire des films de pêche est-ce que ça ne vient pas de là?
    D’un coté, c’est super agréable de disposer de ces vidéos mais de l’autre…

  10. Désolé Fred,
    mais j’ai du mal à déchiffrer le message que tu veux faire passer.
    Serait-ce une métaphore de Gobages ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.